Le cri JDF 2002
Accueil Actualités 2014 Actualités 2013 Actualités 2012 Actualités 2011 Actualités 2010 Actualités 2009 Actualités 2008 Actualités 2007 Actualités 2006 Actualités 2005 Actualités 2004 Actualités 2003 Actualités 2002 France JDF 2001

 



  8 Mars : Journée de la Femme !

Alors c'est aujourd'hui la journée de la femme, bien.

Étonnant parce que je suis une femme et que je serais pourtant tentée de dire que ce n'est pas mon jour ! Encore qu'il me semble que cela devrait être tous les jours notre journée et qu'en ce qui me concerne ce n'est pas souvent le cas.
A l'aube du 3è millénaire, beaucoup de luttes ont été gagnées, mais combien sont encore à venir ? 

Combien de combats à mener pour que le monde qui décide veuille bien entendre que nous sommes là et qu'il doit compter avec nous ?
Oui il est de bon goût de montrer des femmes de pouvoir ou de parler de parité, mais qu'en est-il vraiment ?

Combien de femmes restent dans une situation familiale insatisfaisante pour ne pas quitter un petit confort tout relatif et ne pas tomber dans la précarité ? 
Combien se sacrifient pour que leurs enfants ne se voient pas tomber dans une insécurité matérielle ? 

Combien se soumettent à des codes de soi-disant bonne morale ?
Combien restent dans une vie qui n'est pas la leur pour ne pas prendre le risque de ne plus en avoir du tout ?

Parce que c'est bien de cela dont il s'agit… Qu'advient-il de celles qui ont le courage de dire non à ce qu'elles ne sont pas, non à une existence qui ne leur convient pas, non à une vie maritale sans amour, sans dignité ? Pour la plupart, elles sont comme moi : seule. 

Seule face à une société qui les juge, seule face à une pression sociale qui les culpabilise, seule devant des factures trop nombreuses et trop lourdes, seule avec un budget qui n'en est pas un ! Elles sont seules et doivent être fortes pour se battre chaque jour afin de survivre et de dénicher l'ordinaire. Elles doivent garder la tête haute pour affronter cette machine sociale qui les voudrait "comme ça et pas autrement !". 

Qu'en est-il de celles qui, comme moi, ont trente quatre ans et une vocation d'artiste ? La lutte est alors à difficulté exponentielle… Faire un job alimentaire ? Certes, mais quand on élève seule deux enfants, plus question alors d'imaginer concrétiser autre chose quand on sait devoir déjà "tomber" le travail de deux personnes ! Et que devient votre salaire après s'être acquittée de la cantine, la garderie, le centre aéré ( quand il y en a un ! ) et que la C.A.F vous retire une partie de vos allocations ? Pas grand chose de plus qu'avant le job… Vos yeux pour pleurer !
Si à tout cela vous rajoutez la menace ce vous voir possiblement retirer ceux sans qui vous ne pourriez vivre, vos enfants, parce que votre situation est jugée par trop "fragile", comment parvenir encore à vous afficher souriante, battante et indestructible au regard du monde ?
J'ai pourtant fait le choix de montrer cela à ma progéniture : la vie peut parfois être difficile, mais il est une chose primordiale : savoir rester fidèle à soi-même et en être fière. 
Oui je suis différente.

Oui, on peut me trouver "bizarre", mais je suis simplement comme chacun : unique et singulière. J'ai le droit d'exister telle que je suis et j'en suis fière !
Je suis une guerrière de l'impossible et je le revendique. Il me faut être père, mère et femme, en attendant le clonage…
Alors tenez-le-vous pour dit : aujourd'hui, c'est mon jour et désormais, ce sera tous les jours le cas !
Merci de m'avoir lu et à tous les soi-disant "bien pensant" qui seraient tentés de laisser la méchanceté et la bêtise gouverner la Terre, je dis merci car de ce combat mené contre eux je ressortirai encore plus forte.


Nathalie SOUYRI, une femme qui a pris sa journée.



Sedo - Buy and Sell Domain Names and Websites project info: journee-de-la-femme.com Statistics for project journee-de-la-femme.com etracker® web controlling instead of log file analysis